Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Actualités > Les débats parlementaires > Assemblée Nationale (2e lecture) > Motion de renvoi en commission

Yann Galut

M. Yann Galut. Monsieur Mariton, oui, ce soir, nous allons donner espoir à l’ensemble des Français (Exclamations sur les bancs du groupe UMP), à tous ces couples qui attendent le mariage pour tous, à toutes celles et ceux qui attendent que nous votions ce projet de loi, après des heures et des heures de débats. La majorité votera donc ce texte,…

M. Patrick Ollier. Hélas !

M. Yann Galut. …d’égalité et de justice. Il est important de souligner que d’habitude, quand on manifeste dans la rue, c’est pour obtenir ou pour préserver des droits pour soi, alors qu’ici, les manifestants veulent empêcher d’autres personnes d’avoir des droits ! (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) Ce n’est pas admissible dans notre démocratie !
 
L’objectif de ce texte, c’est l’égalité, puisqu’il s’agit de donner à des milliers et des milliers de couples la même possibilité qu’aux autres. Voilà votre problème fondamental, mesdames, messieurs les députés de l’UMP : vous légitimez une discrimination que nous supprimons. Ce faisant, nous agissons comme des dizaines d’autres pays qui, semaine après semaine, mois après mois, rejoignent ce mouvement d’égalité générale. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.)

M. Philippe Gosselin. Quelques-uns sur 200, vous êtes généreux !

M. Yann Galut. Vous vous trompez donc de débat. Notre France, c’est la France de l’amour, celle qui va permettre aux enfants de couples homosexuels d’être protégés, la France qui, fière de ses valeurs, offre les mêmes droits aux mêmes personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle.
 
Je comprends donc vos réticences. Vous combattez ce texte depuis des semaines et des semaines, et vous avez subi défaite après défaite : le Sénat, qui, selon vous, devait émettre un vote contraire au nôtre, a adopté le texte il y a quelques jours.

M. Hervé Mariton. Extorsion de votes !

M. Yann Galut. Ce soir, nous allons dans le sens de l’histoire, celui de l’égalité, notre combat. C’est le combat de la gauche, celui que nous portons en nous.
 
Mes chers collègues, je vous invite bien entendu à rejeter la motion de renvoi en commission. Dans ce climat qui n’est pas acceptable, où l’on voit des forces conservatrices de droite et d’extrême-droite se retrouver (Protestations sur les bancs du groupe UMP), non seulement à l’Assemblée nationale mais aussi dans la rue,…

M. Patrick Ollier. C’est incroyable d’entendre ça !

M. Yann Galut. …permettez-moi d’avoir une pensée pour ces enfants qui, rentrant de l’école, pleurent parce qu’on remet en cause leurs mamans, pour tous ces couples homosexuels qui ont peur qu’on leur retire leurs enfants. Nous voterons donc ce texte non seulement avec une grande fierté, mais aussi avec une grande détermination. Je vous invite donc une nouvelle fois, mes chers collègues, à rejeter cette motion de renvoi en commission. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :

|