Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

Accueil > Ils le soutiennent > Les personnalités > Sociologues et politistes

Sociologues et politistes

  • Maurice Godelier

    Il est devenu possible et nécessaire d’accorder aux homosexuels de vivre légalement leur sexualité et, pour ceux qui le désirent, de pouvoir élever des enfants.

    Maurice Godelier, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, est l’un des plus grands anthropologues français. Prix de l’Académie française, il a reçu la médaille d’or du CNRS en 2001 pour l’ensemble de son œuvre. Il est notamment l’auteur de Métamorphoses de la parenté (éd. Flammarion, 2010).

    "L’humanité n’a cessé d’inventer de nouvelles formes de mariage et de descendance" » LeMonde.fr

  • Irène Théry

    Le mariage n’est plus le socle de la famille. Depuis que l’on a aboli toute distinction entre la filiation légitime et la filiation naturelle, la présomption de paternité n’est plus le cœur du lien matrimonial. Le mariage, c’est désormais l’union d’un couple

    [lejdd.fr] Irène Théry, sociologue : "Le mariage n’est plus le socle de la famille"

  • Daniel Defert, sociologue, fondateur de AIDES

    Il s’agit en effet, loin d’assigner un mode de vie, d’offrir à chacune et chacun plus de choix pour composer la sienne. Ouvrir à toutes et tous le mariage, l’adoption sans oublier la procréation médicalement assistée, c’est donc faire pénétrer l’exigence démocratique dans le droit pour interroger les normes sexuelles. Quels que soient notre sexualité et notre genre, nous irons faire entendre nos valeurs en nous manifestant le 16 décembre.

    [Yagg] le 16 décembre, pour l’égalité des droits, manifestons nous

  • Éric Fassin, sociologue, Paris 8

    Il s’agit en effet, loin d’assigner un mode de vie, d’offrir à chacune et chacun plus de choix pour composer la sienne. Ouvrir à toutes et tous le mariage, l’adoption sans oublier la procréation médicalement assistée, c’est donc faire pénétrer l’exigence démocratique dans le droit pour interroger les normes sexuelles. Quels que soient notre sexualité et notre genre, nous irons faire entendre nos valeurs en nous manifestant le 16 décembre.

    [Yagg] le 16 décembre, pour l’égalité des droits, manifestons nous

  • Françoise Gaspard, sociologue

    Il s’agit en effet, loin d’assigner un mode de vie, d’offrir à chacune et chacun plus de choix pour composer la sienne. Ouvrir à toutes et tous le mariage, l’adoption sans oublier la procréation médicalement assistée, c’est donc faire pénétrer l’exigence démocratique dans le droit pour interroger les normes sexuelles. Quels que soient notre sexualité et notre genre, nous irons faire entendre nos valeurs en nous manifestant le 16 décembre.

    [Yagg] le 16 décembre, pour l’égalité des droits, manifestons nous

0 | 5 | 10

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :