Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Actualités > Revue de web

mardi 29 janvier 2013

Revue de web du 29 janvier

L’examen du projet de loi commence cet après midi à l’Assemblée nationale. Il est temps, si vous ne l’avez pas fait encore, de lire les clés pour suivre le débat

Coup d’œil sur les 5000 (et +) amendements déposés
Nous y voilà : demain commence l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale. Plus de 5.000 amendements ont été déposés, tous ne sont pas encore (lundi soir) entrés dans la base de données de (...)

Jean-Paul Delevoye : « Le Cese ne doit pas s’investir dans le débat sur le mariage pour tous »
Le président du Conseil économique social et environnemental (Cese) estime que cette institution n’a pas vocation à contester une décision politique.

L’intox : Le Brésil officialise son premier "ménage à trois" - francetv info
Il n’y a donc pas eu de "mariage à trois" au Brésil, mais un notaire qui a fait un contrat … plus ou moins bidon - francetv info / FTVi

Nous, catholiques, refusons de condamner « le genre » - Comité de la Jupe
Nous sommes des chrétiennes et des chrétiens, attachés au message de l’Évangile, et nous vivons fidèlement cet attachement au sein de l’Église catholique. Notre expérience professionnelle, nos engagements associatifs et nos vies d’hommes et de femmes nous donnent compétence pour analyser les évolutions des rapports entre les hommes et les femmes dans les sociétés contemporaines, et pour y discerner les signes des temps.

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :