Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Actualités > Les débats parlementaires > Assemblée Nationale (2e lecture) > Motion de rejet préalable

Marie George Buffet

Mme Marie-George Buffet. Monsieur le président Jacob, nous avons eu, chacun l’a dit, un long débat en première lecture. Ce débat, ajouterai-je, a été, pendant les 110 heures que nous y avons consacré, éclairant et intéressant, car il a permis de distinguer les deux visions de la société qui existent dans cette assemblée : une vision qui ne veut pas voir évoluer la société, les rapports humains en son sein, et une autre vision qui admet que les choses bougent ; une vision qui réduit la famille à un homme et une femme – une femme pour procréer – et une autre qui considère que le ciment de la famille, c’est l’amour, le projet commun, et que cet amour et ce projet commun peuvent être portés par un couple homosexuel. (Applaudissements sur les bancs des groupes GDR, SRC, écologiste et RRDP.)
 
Ce sont également deux visions du droit de l’enfant. Ce droit de l’enfant, ce n’est pas le droit à un père et à une mère : c’est le droit au bien-être, à l’éducation, à l’amour (Mêmes mouvements), et ces droits peuvent être offerts par un couple homosexuel comme par un couple hétérosexuel.

M. Yves Fromion. Il faut faire des couveuses !

Mme Marie-George Buffet. Ce sont ces droits que reconnaît la communauté internationale.

M. Philippe Gosselin. Quelle indigence !

Mme Marie-George Buffet. Reconnaissons, chers collègues, qu’au-delà de cet hémicycle, ce débat a lieu depuis bien longtemps dans notre pays, dans la société. Depuis des années, les discriminations engendrées par l’inégalité des droits, les aspirations à une évolution de notre législation sont dites par des hommes et des femmes. C’est notre République qui est en retard par rapport à ces aspirations. Aujourd’hui, la République « se remet au carré » des droits nécessaires pour répondre aux attentes des hommes et des femmes vivant sur notre territoire.
 
L’Assemblée nationale va s’honorer, en cette fin de semaine, de voter une loi qui marquera une nouvelle avancée de civilisation, une nouvelle avancée humaine. Chaque fois que l’Assemblée a eu le courage d’aller au-delà de certaines opinions, comme pour l’abolition de la peine de mort ou l’IVG, elle a gagné de nombreuses consciences et fait avancer le « vivre ensemble » dans notre pays. C’est pourquoi nous voterons contre cette motion de rejet. (Applaudissements sur les bancs des groupes GDR, SRC, écologiste et RRDP.)

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :

|