Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Actualités > Edito

mardi 4 décembre 2012

Edito : les mots dévoyés

L’Union Républicaine relaye un appel à soutenir la prochaine manifestation des opposants au projet de loi.

Pour cela, elle convoque Xavier Bongibault, homosexuel contre le mariage des couples de même sexe. Soit. Mais de la même manière, nous connaissons tous de nombreux hétérosexuels qui sont contre le mariage, et qui sont en couple sans donc vouloir se marier. Il ne s’agit pas d’être pour ou contre, mais d’avoir la possibilité du choix, qui est pour l’instant refusé aux couples de même sexe.

Passons sur le fait qu’en une seule citation, ce jeune garçon fasse un superbe point godwin en comparant les partisans du mariage homosexuels avec Hitler, ce qui en soit n’est pas la plus belle déclaration d’amour envers les homosexuels qui existe ;

Ce qui est plus gênant est cette déclaration selon laquelle la manifestation des opposants au mariage des couples homosexuels serait en fait une manifestation contre l’homophobie.

D’une part, il faut le rappeler, une loi qui prétend ouvrir le champ de l’égalité, qui donne, à situation comparable, les mêmes droits aux uns qu’aux autres, n’est pas une loi "contre", mais une loi "pour".

D’autre part, il est étonnant de voir Loïc Renard, apparemment journaliste à l’Union Républicaine (donc, non contributeur associé), reprendre sans sourciller cette déclaration, et sans la vérifier.

En effet, Xavier Bongibault, pourtant homosexuel lui même, n’hésite pas à comparer l’homosexualité avec la l’inceste et la polygamie :

Oui, l’ouverture du mariage homo, c’est l’ouverture à l’inceste et l’ouverture à la polygamie. Je l’ai bien dit
[seronet : Xavier Bongibault : "C’est l’ouverture à l’inceste, et l’ouverture à la polygamie"]

Comment Philippe Ariño, mis en avant par les opposants au projet de mariage homosexuel comme un penseur de l’homosexualité et comme représentant les positions de l’Eglise Catholique (par le très sérieux et conservateur Famille Chrétienne), peut il déclarer dans une interview télévisée que

je suis contre [le mariage des couples homosexuels] car c’est une loi homophobe

quand dans la même interview, il est capable de dire

L’homosexualité est le signe que les couples Femmes/Hommes ne s’aiment pas assez

ou encore

Je définis le désir homosexuel comme une blessure

Peut-on guérir de l’homosexualité ? Si l’on pense que Dieu peut tout … alors je pense que oui

Les couples homosexuels sont fragiles, sont peu stables, et quand ils sont stables, ils manquent de joie, […] ils sont peu comblants

la sexualité homosexuelle n’est pas vécue de manière épanouie

Il y a des drames, il y a des souffrances derrière l’homosexualité, personne n’en parle, parce qu’on veut justifier l’homosexualité

On est en droit de se poser la question : quand les mots sont dévoyés, quand certains, pour toute forme de débat, se contentent de passer des lieux communs avec des mots dévoyés, dénaturés de leur sens, comment peut-on rendre crédible toute prise de parole ?

Comment peut-on, quand on retire volontairement tout son sens aux mots, engager un débat de société dans le calme, sur la base d’éléments factuels ? Nous en avons une plus haute opinion.

Comment peut-on encore prétendre ne pas vouloir monter une partie des français contre les autres ?

Toute l’équipe de "lemariagepourtous.info", veut montrer que la proposition de loi ne provoquera pas la fin de la civilisation, l’extinction des familles, l’apparition d’une génération d’homosexuels ni tout autre cataclysme apocalyptique. Nous souhaitons offrir un espace de présentation des faits, qui permette de tenir des arguments de raison sur le projet de loi du mariage pour tous.

Mais il semblerait que même la raison ne soit plus possible, quand les mots sont ainsi dévoyés, vidés de leur sens par ceux-là même qui ont fait profession d’éclairer le débat.

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :