Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Actualités > Les débats parlementaires > Assemblée Nationale (2e lecture) > Motion de renvoi en commission

Jean-Christophe Fromantin

M. Jean-Christophe Fromantin. Notre collègue Mariton a posé une question intéressante : quelle est la France du progrès ?

M. Thomas Thévenoud et M. Matthias Fekl. Où est Borloo ?

M. Jean-Christophe Fromantin. La France du progrès est-elle la France qui suit les autres pays ? Vous avez, les uns et les autres, cité à plusieurs reprises les pays qui font avancer les débats dans ce domaine. La France doit-elle suivre les autres ? N’a-t-elle pas vécu de grandes heures quand elle a résisté et quand elle n’a pas fait comme les autres ?

M. Marc Le Fur. Très bien !

M. Jean-Christophe Fromantin. La France du progrès est-elle la France qui consolide des valeurs sur lesquelles elle a construit cette humanité, et dont elle est fière ? Ou est-elle celle qui détruira ces valeurs pour s’aventurer sur des chemins et dans des mesures dont on ne connaît pas – notre collègue Hervé Mariton l’a rappelé – l’impact dans les années à venir ? (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)
 
La France du progrès est-elle celle du rassemblement, de la sérénité et de la confiance, ou celle du clivage et de la défiance qui se dessinent depuis maintenant plusieurs semaines autour de ce débat ?
 
Chers collègues de la majorité, le progrès que vous évoquez ne se décrète pas en quelques semaines sur les bancs de l’Assemblée nationale. Le vrai progrès se partage : il arrive tout seul, sans qu’il y ait besoin d’invectives.
 
Les conditions du progrès et de la sérénité ne sont pas réunies aujourd’hui autour de ce débat.

Mme Brigitte Bourguignon. Avec vous, le progrès n’arrivera jamais !

M. Jean-Christophe Fromantin. C’est la raison pour laquelle nous soutiendrons la motion de renvoi de commission défendue par notre collègue Mariton. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :

|