Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

> Les faits > Débat

« Il faudrait un grand débat national »

vendredi 28 décembre 2012

La réflexion existe depuis le début des années 90, qui ont abouti à la mise en place du PACS en 1999.

En 2007, Nicolas Sarkozy l’a prolongé en promettant lors de la campagne électorale l’union civile, qu’il a de nouveau promise en 2010, avant de la dénoncer finalement en février 2012

En 2011 a été déposée une loi à l’Assemblée Nationale sur l’union civile des couples homosexuels, discutée en séance en juin et largement reprise dans les médias.

Le débat a existé également pendant la dernière campagne présidentielle, avec les positions contraire des candidats UMP et PS sur le sujet : François Hollande affirmait en mars 2012 que, s’il était élu, l’ouverture du mariage aux couples de même sexe serait votée avant le printemps 2013.

Et il se prolonge depuis le mois de septembre, avec hélas les nombreux dérapages que nous pouvons constater, et durera jusqu’au vote par l’Assemblée Nationale.

Par ailleurs dans l’intervalle, des auditions sont organisées par le Parlement, qui a pour cela demandé le report de la présentation de la loi de plusieurs semaines.

Enfin, en plus du débat au Parlement, il y a nombre d’émissions de télé, de radio, et d’articles de presse, montrant bien que le débat est là, et très large.

[Edit 3 janvier] les opposants reconnaissent apparemment que le débat existe bel et bien

Tags

Sur le même thème :

Mois :

Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :

|