Le Mariage pour tous
un site à plusieurs mains, homo et hétérosexuelles, pour lutter contre les peurs et les fantasmes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

Accueil > Les faits > Débat

Débat

  • « Il faudrait un grand débat national »

    28 décembre 2012

    La réflexion existe depuis le début des années 90, qui ont abouti à la mise en place du PACS en 1999.

    En 2007, Nicolas Sarkozy l’a prolongé en promettant lors de la campagne électorale l’union civile, qu’il a de nouveau promise en 2010, avant de la dénoncer finalement en février 2012

    En 2011 a été déposée une loi à l’Assemblée Nationale sur l’union civile des couples homosexuels, discutée en séance en juin et largement reprise dans les médias.

    Le débat a existé également pendant la dernière campagne présidentielle, avec les positions contraire des candidats UMP et PS sur le sujet : François Hollande affirmait en mars 2012 que, s’il était élu, l’ouverture du mariage aux couples de même sexe serait votée avant le printemps 2013.

    Et il se prolonge depuis le mois de septembre, avec hélas les nombreux dérapages que nous pouvons constater, et durera jusqu’au vote par l’Assemblée Nationale.

    Par ailleurs dans l’intervalle, des auditions sont organisées par le Parlement, qui a pour cela demandé le report de la présentation de la loi de plusieurs semaines.

    Enfin, en plus du débat au Parlement, il y a nombre d’émissions de télé, de radio, et d’articles de presse, montrant bien que le débat est là, et très large.

    [Edit 3 janvier] les opposants reconnaissent apparemment que le débat existe bel et bien

    Tags : Mariage
  • « Il faudrait un référendum sur le mariage pour tous ! »

    28 décembre 2012

    D’une part, la constitution française ne prévoit pas la possibilité de référendum pour les questions de société, puisque seuls les sujets “portant sur l’organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la Nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d’un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions" peuvent y être soumis (art. 11).
    D’autre part, si le référendum d’initiative populaire a été voté, il n’a jamais été précisé et n’est pas en vigueur dans nos lois.

    Par ailleurs, le mariage pour tous faisait clairement partie des engagements du candidat François Hollande, parmi 60 autres. Il s’agit donc de la simple réalisation du programme sur lequel il a été élu.

    Enfin, par principe, une majorité ne peut décider pour les droits des minorités, surtout quand elle n’est pas concernée, ce qui est ici le cas, puisque le projet de loi n’apporte aucun changement au mariage de la majorité des français. C’est d’ailleurs la position qu’avait adopté le Garde des sceaux en 2005, lorsqu’il avait motivé sa décision de refuser l’extension du champ référendaire.

    Lire ailleurs :
    - Le référendum sur le mariage homosexuel est plus qu’improbable [Le Monde.fr]
    - Mariage homo : quand la droite parlait comme Christiane Taubira [LeNouvelObs]

    Tags : Mariage
  • Toutes les religions seraient contre !

    28 décembre 2012

    Non.
    Au delà des prises de position du Grand Rabbin de France, ou de Mgr André Vingt-Trois, il faut également prendre en compte la diversité des opinions qui s’expriment dans les églises, comme dans la société tout entière :

    - Des chrétiens, catholiques ou protestants, s’engagent dans une pétition, avec une réflexion très poussée sur la question de l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe, à lire ici : “Penser le genre catholique” ou là “pourquoi en tant que catholique …”

    - Un rabbin répond, dans un long article très documenté, “à l’essai de Gilles Bernheim intitulé « Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l’on oublie souvent de dire », qui met en garde contre les graves dangers du projet de loi d’élargissement du mariage aux couples homosexuels.Gilles Bernheim veut parler au nom du judaïsme religieux et condamne fermement le projet de loi. Yeshaya Dalsace montre la faiblesse de l’argumentaire et surtout que le judaïsme ne saurait être enfermé dans le point de vue du grand rabbin de France”. C’est à lire ici : http://massorti.com/La-loi-sur-le-m...
    Une deuxième lettre très critique sur l’essai du grand rabbin de France, détaillée et argumentée, se trouve également ici : Cher Grand Rabbin de France » Slate

    - Des protestants, pasteurs ou fidèles, affirment dans un texte très fouillé que “rien dans notre foi ne justifie qu’on interdise le mariage civil de couples de même sexe ni même leur parentalité. Tout porte même à croire que nous sommes appelés à répondre favorablement à leurs demandes de bénédiction publique, d’intégration et d’accompagnement !”, à lire ici : Protestants pour le mariage pour tous : 95 thèses - ...Se réclamant du christianisme social

    - Enfin, les bouddhistes n’ont pas “d’opinion dogmatique sur ce thème, et surtout que notre religion laissait à chaque individu le choix en ce domaine. J’ai ajouté qu’il appartenait à chaque pratiquant bouddhiste de réfléchir à ses actes en faisant preuve de sagesse, de respect de l’autre et en adoptant un point de vue non-égoïste”, à lire ici

    A lire ailleurs :
    Comme chrétiens, nous manifesterons le 16 décembre pour le mariage pour tous - Libération

    Voir aussi :
    Chrétiens pour l’égalité
    Jeunes, cathos et pour l’égalité

    Tags : Mariage
Ce site a été actif entre novembre 2012 et mai 2013, pendant les débats sur la loi concernant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.
 
Il est, et restera, à disposition de ceux qui le souhaitent pour garder en mémoire les peurs, contre-vérités et attaques de ceux qui y étaient opposés.

Deuxième édition pour Marions-les ! ,le livre gratuit à avoir toujours sur soi, pour ne plus se laisser impressionner par contre-vérités et approximations.


Partager :